Aperçu sur le marché de la vente en gros des vêtements en France

Selon la Fevad, le marché de l’e-commerce français connait une croissance constante. En 2018, il a réalisé environ 18 milliards d’euros et accueille chaque année de nouveaux acteurs. D’ailleurs, les détaillants ou les producteurs qui se lancent dans la vente directe ne sont pas les seuls à se positionner sur ce secteur. Depuis peu, les grossistes de vêtements foisonnent aussi sur le web. Ce qui constitue une véritable opportunité pour les revendeurs.

Internet : un canal privilégié pour la vente d’habillements en gros

Le secteur du textile est un des plus florissants du marché de l’e-commerce français. Un quart des dépenses en habillements se fait désormais sur internet. Et on estime une hausse de 32% d’ici 2022. Le shopping en ligne est entré dans les habitudes des Français et devant ce constat, de nombreux investisseurs saisissent l’opportunité. En effet, les boutiques spécialisées dans l’habillement ne cessent de se multiplier. Et d’après les études, deux e-commerçants sur trois se positionnent dans le prêt-à-porter féminin, les femmes étant les plus grandes consommatrices de mode en France.

Par ailleurs, à côté des détaillants, les grossistes en ligne fleurissent aussi sur le web. D’ailleurs, la vente de vêtements en gros tend à devenir une véritable place de marché. Les enseignes voient internet comme un canal incontournable pour atteindre un public plus large et écouler leur stock. Les magasins y publient leurs offres, gèrent les commandes et programment les livraisons. Certains se lancent sur un marché niche, en proposant uniquement des t-shirts, des pulls en cachemire ou encore des habillements pour bébé. Puis, pour satisfaire tous les besoins, d’autres grossistes offrent différentes variétés de produits.

Trouver un grossiste en ligne : les pistes à exploiter

L’achat en gros de vêtements sur internet séduit de nombreux détaillants. Cette solution limite les déplacements, ce qui favorise un réel gain de temps. Par ailleurs, elle permet de maximiser les marges dans la mesure où les produits vendus en ligne sont généralement moins chers. Sans compter que les acheteurs ont encore la possibilité de négocier le prix. Évidemment, le tarif est dégressif en fonction de la quantité commandée par pièce ou référence. Il est néanmoins conseillé de faire une comparaison avant de passer commande chez une enseigne quelconque.

Afin de trouver un grossiste, plusieurs pistes s’offrent aux revendeurs. La première consiste à explorer les annuaires en ligne ainsi que les plateformes de mise en relation B2B. Ces dernières ont l’objectif de mettre en contact les magasins de vente d’habillements en gros et les investisseurs. Par ailleurs, on peut aussi se fier au bouche-à-oreille. Seulement, peu de détaillants prendront le risque de communiquer les coordonnées de leurs fournisseurs à un futur concurrent. Enfin, la plupart des grossistes disposent d’un site web qui leur sert de vitrine pour publier leur offre et échanger avec les acheteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *