La beauté  et le maquillage de cinéma

Les acteurs d’aujourd’hui n’ont pas forcément le même air que le personnage qu’ils sont chargés d’interpréter. Il peut s’agir de films d’époque et là le recours au maquillage et postiches est indispensable. Ils peuvent jouer des personnages plus âgés, plus jeunes, blessés ou d’extraterrestres et là encore, il est inévitable ; dans d’autres cas, il faudra rajeunir certains artistes, ou leur redonner une mine pimpante s’ils sont malades : on en conçoit bien le besoin… Pour autant, la plupart des personnages de fiction ne seront pas censés être maquillés. Le maquillage de cinéma devra donc à la fois servir efficacement et raconter l’histoire du personnage et ne pas se voir en tant que maquillage.

Les différents types de maquillages :

Tout d’abord le maquillage beauté, ce sera bien évidemment le maquillage de toutes les femmes, de toutes les époques, qui pourront paraître maquillées, de Cléopâtre à la jeune fille flashy actuelle, du top-modèle à la star du muet ou à la jeune mariée, etc. Il se verra donc toujours comme un maquillage, mais, surtout avec un maquillage moderne, les traits marquants de la personnalité ont tendance à disparaître, ce qui n’est pas forcément avantageux pour l’identification des personnages.

Le maquillage de beauté pour un film d’époque nécessitera un patient travail de recherche précis sur les personnages réels et la mode de cette époque. Il faudra donc prévoir un temps de préparation pour trouver la documentation et réunir les fournitures appropriées. Il pourra aussi être nécessaire de commander des perruques, et un coiffeur sera toujours indispensable.

Le maquillage naturel, ce n’est pas, comme on le croit encore trop souvent, un simple maquillage d’esthétique ni un simple fond de teint pour unifier, encore moins un petit coup de poudre mais presque déjà un maquillage de composition. Ce maquillage devra donner l’apparence d’un visage sans maquillage, quelle que soit la couleur de la peau de l’artiste, homme ou femme. Ce sera le cas de presque tous les hommes, et des femmes du peuple de presque toutes les époques. Dans ce cas, on cachera les petites misères comme les boutons, les cernes non nécessaires, les coupures de rasoir, etc.On mettra un fond de teint naturel aussi près que possible de la carnation réelle, et on recréera de façon à pouvoir les contrôler rigoureusement les petites rougeurs naturelles de la vie donc pas des rouges modes sur les joues.

Alors qu’une esthéticienne doit rendre ses clientes belles pour elles-mêmes et le maquilleur de mode-photo sublimer son modèle, le maquilleur d’une (télé)film doit partir d’un acteur pour présenter un personnage parfois très proche, transformation alors minime, parfois très différent et l’ampleur de la transformation peut être très importante. C’est lui qui créera l’aspect particulièrement marquant d’un personnage tel qu’en le voyant on se souviendra instantanément de l’acteur et du film. Pour parvenir à ce résultat, le maquilleurdoit absolument savoir tout faire de ce qui est de son domaine, maîtriser et être capable d’utiliser toutes techniques de maquillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *