Les cheveux : la mode et la beauté

Dans la vie d’une femme, il y a des angoisses incontrôlables. Qu’une météorite frappe la terre, que Brad Pitt se remarie et… rater sa coloration de cheveux. Le blond qui vire au vert ? Le roux trop roux ? Le noir qui file dès les premiers shampoings ? Il s’agit de ressortir sa beauté et d’être à la mode.

Comment savoir la couleur qui nous ira le mieux ?

Vous vous rêvez en blonde lumineuse ou en brune chatoyante pour paraître plus belle à la mode. Mais quelle blonde ou brune ? Il y a blond et blond. Doré, cendré, clair, foncé… Et ça peut tout changer. Une femme aux couleurs « chaudes » ne rayonnera pas de la même façon en optant pour des teintes froides. Et inversement. Vous voilà en plein doute, l’angoisse monte.

D’abord, il faut savoir que la couleur varie en fonction de sa saison : printemps, été, automne ou hiver.

En Printemps : Vos yeux sont clairs, le teint pâle à tendance dorée ou pêche, les cheveux blonds ou roux. Toutes les couleurs claires et dorées sont les bienvenues. Les blonds mielleux, les roux clairs cuivrés et éviter absolument : le noir, les teintes trop sombres.

En Été : Vos yeux sont clairs ou marrons, le teint pâle avec des reflets bleutés ou violets, les cheveux blonds ou bruns cendrés. La couleur qui ira le mieux : blond platine, brun cendré. Il faut éviter les reflets dorés, vieillissants.

En Automne : Vos yeux sont bleus ou vert, le teint pâle ou hâlé mais à reflets dorés, les cheveux foncés à tendance cuivrée. Il vous faut la couleur : des nuances chaudes ou cuivrées plutôt foncées châtain, brun. Et éviter la couleur blonde cendré trop clair.

En Hiver : Vos yeux sont clairs à foncés, intenses, le teint est clair avec des reflets bleutés, les cheveux sont foncés, noirs, bruns, châtain foncé. C’est les couleurs de teintes sombres bleutées ou violacées ; aubergine et acajou qui iront le mieux. Et éviter absolument : les nuances dorées, le clair qui peut produire de vilains reflets roux.

La coloration peut être permanente ou temporaire, ce dernier s’estompera naturellement après quelques shampoings mais chaque coloration ayant ses propres procédures d’utilisation, cheveux secs ou humides, mélanges de produits, temps de pose, etc., on doit lire très attentivement la notice et s’y tenir. Les colorations ratées proviennent presque toujours d’une application non conforme du produit.  Il faut faire attention, en particulier au temps de pose indiqué. Si c’est trop court, de vilains reflets orange, jaunes peuvent apparaître. Si c’est trop long, le produit peut abîmer les cheveux.

Après coloration, on privilégie les shampoings et soins spécialement formulés pour protéger et prolonger la couleur. Certains incluent des formules légèrement pigmentées qui injecteront un coup de « refresh » à votre blond ou votre brun. Une fois par semaine, on pense à appliquer un masque nutritif costaud. En particulier sur les cheveux décolorés, particulièrement fragilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *