Fabriquer soi-même son savon de toilette : comment le réussir ?

Il est notamment connu pour faire du bien à votre corps. Ceux qui ont la peau sensible pourront ainsi éviter les produits chimiques potentiellement nocifs contenus dans les savons commerciaux. Les savons faits maison sont également moins chers que ceux qui se trouvent en magasin ou en pharmacie. 

Prenez soin de faire vos mesures avec précision

Vous devez suivre scrupuleusement vos recettes. C’est l’une des règles fondamentales à tenir en compte si vous assistez à n’importe quel atelier de savonnerie. Cela reste valable que vous veniez d’acheter de nouveaux ingrédients ou que vous utilisiez des restes pour fabriquer d’autres savons. Une mesure imprécise pourrait avoir comme conséquence une odeur nauséabonde ou une altération du savon.
Pour veiller à ce qu’aucune situation malencontreuse de ce genre n’arrive, vous aurez besoin de trois types d’outils. Le premier est une balance bien précise. Le deuxième est un calculateur de saponification. Vous pouvez facilement en trouver en ligne. Le troisième consiste en des thermomètres précis. Par ailleurs, différentes huiles nécessitent différentes quantités de lessive de soude pour devenir du savon. Assurez-vous donc de connaître leur indice de saponification, qui correspond à la quantité de lessive de soude nécessaire pour transformer l’huile en savon, avant de commencer la fabrication.

Testez différentes recettes

Assister à un atelier de savonnerie est un excellent moyen pour connaître de bonnes recettes de savon de toilette. Lorsque vous êtes chez vous, profitez également de la liberté que vous avez pour tester différentes recettes et créer la vôtre. Pour fabriquer votre savon, vous pouvez utiliser des matières grasses d’origine animale (graisse de porc, graisse de bœuf, etc..) ou végétale (huile de coco, huile d’olive, huile de tournesol, huile de colza, huile d’amandes douces, etc..). Il vous est également possible de faire usage de liquides autres que l’eau, comme le lait, le thé et même la bière.
En plus des ingrédients de base du savon, les possibilités d’ajout de parfums et d’autres additifs ne manquent pas. Ainsi, vous pouvez par exemple ajouter des huiles essentielles comme le romarin, la lavande ou la bergamote. Des huiles parfumées telles que la rose, la vanille ou la menthe poivrée sont aussi intéressantes. Aussi, pourquoi ne pas embellir votre œuvre avec une couleur naturelle à partir d’argile, d’huiles, d’épices, d’herbes ou d’autres plantes ? Si vous le voulez, vous pouvez même orner votre savon de toilette avec des articles de décoration comme les pétales de fleurs. Faites place à vos envies et à votre imagination !
La meilleure approche à adopter consiste à trouver une recette de base que vous aimez, et à faire des ajouts ensuite. Assurez-vous d’effectuer quelques recherches sur les fragrances et les additifs avant de les employer. Certains peuvent ne pas être efficaces dans le processus de fabrication de savon. D’autres peuvent s’altérer une fois ajoutés au savon. De plus, les huiles essentielles doivent être mélangées à une huile de support. Cette dernière permet de les diluer afin qu’elles n’irritent pas la peau ou qu’elles puissent être appliquées sans danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *