La mode et la beauté

Jugées importants depuis des siècles, la beauté et la mode occupent une grande place dans la société d’aujourd’hui. Ce sont deux choses qui font le bonheur de ce qui les portent et aussi de ceux qui les regardent. Il fut un temps où seuls les riches jouissaient du privilège d’être en beauté et à la mode mais de nos jours elles sont à portée de main et tout le monde peut y accéder.

La mode de son origine

La mode, c’est l’innovation, celle qui montre le caractère d’une personne et met en valeur ses atout et son éclat, parfois elle se rebelle contre l’ordre établi et rompt les traditions mais c’est un précieux indicateur de l’évolution de notre société.

La mode puis ses origines de l’invention de vêtement en peau de bête par nos ancêtres pour se protéger du froid, de la pluie et du soleil. Au fur et à mesure du temps, la peau de bête est améliorée, personnalisée. Chacun y trouve son style, sa personnalité. Chacun veut se démarquer des autres. Mais ce qui a participé le plus à la customisation de la fourrure c’est les tribus qui ont leurs propres armoiries, les origines géographiques, les familles, l’âge et le sexe.

Peu avant la Révolution apparaît l’ancêtre de la presse vestimentaire spécialisée sous la forme d’almanachs illustrés présentant les tendances parisiennes à ses lectrices provinciales et européennes. Dès ses premières publications, cette presse jouera un rôle fondamental dans l’évolution des vêtements et surtout dans l’évolution de la mode elle-même.

La beauté de son origine

Dès la naissance, l’Homme est naturellement beau. Mais en grandissant il faut en prendre soin pour le rester. Les femmes sont particulièrement intéressées par les produits de beauté et les astuces de bien être pour être belle et le rester aussi longtemps que possible. Pour cela, les unes ont recours aux produits naturels et les autres à des artifices tel les maquillages qui ne sont pas des choses nouvelles car ils sont présents dans le quotidien de la société depuis des siècles, pour être plus précis, les maquillages sont apparus pour la première fois au 14ème siècle. A cette époque, les hommes commençaient à se couvrir le visage d’une poudre qui leur donne un teint blanchâtre très tendance, très à la modecar le bronzage fût la hantise des classes aisées, qui avaient peur d’être confondues au bas peuple travaillant dans les champs.

Si en 1900, Paris ne compte qu’une petite vingtaine de maisons de Haute couture, et que l’esthétique n’existait pas encore, aujourd’hui, avec les nouvelles créations, les défilés presque toutes les fins de semaines, les nombreux créateurs de mode et les esthéticiens pour la beauté mais surtout avec l’évolution d’internet, tout le monde est connecté et peut se suivre d’un continent à un autre, d’un bout à l’autre bout de la terre, personne n’a plus peur de vieillir ou de ne pas être à la mode car on a tout ce qu’il faut pour rester jeune et branché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *