La coupe « garçonne » naît dans les années 1920, la Première Guerre mondiale vient de s’achever. Les hommes partis au front, les femmes ont goûté à l’activité professionnelle et à l’indépendance. Elles aspirent à plus de simplicité… et à plus de modernité aussi. Elles répandent des revendications d’émancipation.